VAP-Drôme :
Votre réseau local de covoiturage spontané
Vap-Drome Les VAP pour piétons Les VAP pour automobiliste Les panneaux VAP Les hébergeurs, les VAP à l’hotel

FAQ

Foire aux questions


Faut-il payer pour l’autostop VAP ?

L’inscription est gratuite pour tous les membres VAP. C’est la collectivité qui prend en charge les frais et l’envoi du " kit du vappeur"... . Le passager participe aux frais du conducteur selon un forfait de 1€ par trajet. Au cas où l’autostop ponctuel débouche sur un covoiturage régulier, il est toujours possible de se mettre d’accord sur une participation financière.

Puis-je m’inscrire aux VAP même si je n’ai pas de travail régulier ?

Bien sûr ! Comme l’autostop, VAP est prévu pour des TRAJETS PONCTUELS vers des DESTINATIONS VARIEES, ou pour des trajets réguliers mais selon des HORAIRES FLEXIBLES. Aller faire une course, retrouver un ami dans le quartier voisin, rejoindre la gare, voilà des trajets parfaits pour les VAP !

Puis-je m’inscrire à VAP même si je n’ai pas de voiture ?

OUI ! Pour que les VAP fonctionnent, on a besoin à la fois d’automobilistes et de piétons ! Et l’automobiliste VAP ne demande qu’à rencontrer des piétons pour leur ouvrir sa portière.

Rappel : l’automobiliste amène le piéton aussi loin que possible mais il n’est pas tenu de faire un détour pour son passager. Le piéton sait donc qu’il lui faudra parfois plusieurs étapes pour arriver à destination. Ce qui compte surtout, c’est de bien s’expliquer entre "vappeurs" piéton et automobiliste sur le trajet qu’on fait ensemble pour éviter tout malentendu...

Est-on en sécurité dans les VAP ?

En ce qui concerne l’assurance auto de l’automobiliste, tous les assureurs vous confirmeront que la RC auto couvre l’automobiliste et tous les passagers.

En cas d’accident donc, le passager est entièrement couvert par l’assurance de l’automobiliste.

Quelques recommandations importantes pour sécuriser le covoiturage :

- Les membres inscrits au covoiturage doivent avoir 18 ans ou plus. Les adolescents sont accompagnés de leurs parents.
- Automobiliste et piéton membres des VAP restent évidemment toujours libres de proposer ou d’accepter un covoiturage.
- Le piéton qui désire être pris doit montrer sa carte VAP prouvant qu’il est membre.
- L’Automobiliste doit afficher clairement son insigne VAP sur son véhicule.
- Piéton et Automobiliste doivent impérativement choisir un lieu d’embarquement et de débarquement qui ne gêne pas la circulation !